La Fête de la soupe

Fete-Soupe-Pays-GacillyChaque année, le dernier dimanche de novembre, les artisans et commerçants invitent les particuliers à mijoter des soupes originales, qui seront dégustées au coeur même des ateliers et boutiques. Le tourneur sur bois, la potière, le graveur sur verre ou encore le chocolatier accueillent ainsi entre 30 et 40 soupiers amateurs dans leur boutique chaque année.

Les goûteurs achètent un bol, qu’ils remplissent au gré des fumets des différentes soupes…

Fête de la soupe

© Michel Jamoneau

Un concept de « dégustation ambulante » qui a pour but d’inviter les gourmets du jour à entrer dans chacune des boutiques participantes pour goûter les soupes proposées, du velouté aux pois cassés et petits lardons à la soupe châtaignes-réglisse… L’initiative, née de la volonté de l’association des artisans pour dynamiser leur « Cité des Métiers d’Art » hors saison, a trouvé son public : plus de 3500 fans de soupes se sont précipités dans les ateliers l’an dernier.

Fête de la soupe

© Michel Jamoneau

Pour réaliser les soupes, l’association « Faites de la Soupe » de La Gacilly fait appel aux bonnes volontés. Les soupiers s’inscrivent et élaborent, dans le secret de leur cuisine, la soupe la plus originale, la plus goûteuse ou la plus colorée… Car les goûteurs peuvent voter, et élire chaque année le trio de soupiers qui les a le plus régalé. Soupe à l’ananas et aux épices, soupe de panais au foie gras, soupe de légumes verts au camembert ou encore velouté à base de Saint-Jacques, de pétoncles ou de saumon, tout est bon pour étonner les papilles et séduire les visiteurs-goûteurs.